Utiliser la langue des signes avec son bébé. L'Atelier des Mimines vous dit tout.

Tuesday, November 27, 2018


La parole est à l'Atelier des Mimines...


Bonjour à tous, dans ce nouvel article, j'ai décidé de laisser la parole à Caroline de l'Atelier des Mimines. Je commence à expérimenter la langue des signes avec Aria, et forcément, je me questionne, mais j'ai aussi envie de vous informer à ce sujet. J'ai donc décidé de laisser quelqu'un d'expérimenté et passionné s'exprimer. 


Bien sûr, je compte sur vous pour aller suivre son compte Instagam


Présente toi en quelques mots, et explique nous un peu ce qui t'a amenée à utiliser la langue des signes avec ton bébé. 


Je m’appelle Caroline j’ai 32 ans et j’ai un fils de 2 ans et 3 mois qui a chamboulé ma vie et ma conception de la maternité. Suivre mon instinct fut ma meilleure résolution.

J’ai entendu parler de la langue des signes bébés via le compte Instagram d’une maman que je suivais quand j’étais enceinte (@jaienviedycroire).

Dans quel cadre as-tu appris la LSF ? 


J’ai donc commencé à regarder sur internet des videos pour apprendre du vocabulaire. Car on n’apprends pas la LSF au sens large! On apprend du vocabulaire de base.

J’ai également acheté une application qui s’appelle bébé signe que je trouve très bien faite. J’ai ensuite voulu en apprendre d’avantage et j’ai décidé de me former grâce à mon CPF (compte personnel de formation). J’ai mis presque 6 mois à l'obtenir, j’ai donc investi dans des livres afin d’apprendre d’autres signes en attendant. C’est pour moi la seule façon d’accéder à des cours de LSF car je travaille à temps plein à côté... Cette formule est géniale! Je prends les cours entre midi et 14h

Aujourd’hui je me forme au sein de l’institut de langue Bonjour World à Clermont Ferrand qui donne des cours en visio.  

As-tu rencontré des difficultés lors de l'apprentissage de la LSF ? Et en l'utilisant avec ton bébé ?


J’ai rencontré beaucoup de difficultés dans mon apprentissage! Premièrement si je me suis tournée vers internet c’est uniquement car je ne pouvais pas aller à des ateliers physiques de langue des signes bébé. Ces ateliers ont lieux les samedis et je travaille ces jours-là.

J’aurais adoré y participer ! Surtout que dans le cadre de mon travail, j'ai rencontré une cliente qui est formatrice pour Bébé fais moi signe. Nous n’avions malheureusement pas trouvé de créneau pour que j’assiste à ses ateliers

Ensuite dans l’utilisation avec mon fils... je me suis retrouvée face à la période noire du vide INTERSIDÉRAL. J’ai inventé ce nom car c’est une période très difficile où l’on signe dans le vide... Déjà que je n’étais pas très soutenue par mes proches dans cet apprentissage... Ça a fini par me démotiver. J’ai donc arrêté de signer !

À partir de quel âge as-tu commencé à signer avec ton enfant ?


J’ai commencé à signer avec mon fils vers ses 10 mois et j’ai arrêté vers ses 15 mois. Il a signé un jour comme par magie le mot MERCI après plus de 2 mois d’arrêt. Nous avons donc tout repris à ses 17 mois de plus belle ! 

Pour toi, quels sont les avantages à utiliser la langue des signes avec son bébé ?


Je crois que si on m’avait posé cette question il y a 1 an ma réponse aurait été : « bah pour qu’il puisse me dire ses besoins avant l’acquisition de la parole! »

Aujourd’hui j’ai tellement plus à vous dire... Pour commencer, il faut juste avoir quelques notions du développement psychomoteur de l’enfant.

1- Votre enfant ne pourra pas s’exprimer oralement avant l’âge de 18-24 mois en moyenne.
C’est physiologique son système phonatoire n’est pas mature avant.

2- Son système moteur en revanche s’affine vers 9 mois. Ce qui veut dire qu’il pourra reproduire des gestes volontairement. Les fameux « bravo » et « coucou ». 

3- on s’est rendu compte que les bébés qui baignent dans un environnement signeurs commencent à communiquer bien plus précocement grâce à ce système moteur justement.

Sachant cela, il semblerait bien dommage de passer à côté de cette opportunité que nous offre la langue des signes, non ? Mais si on s’arrête là, on passe selon moi à côté de l’essentiel... Bien sûr que vous n’avez pas forcément besoin de la langue des signes pour détecter les besoins de votre enfant mais entrer en communication plus précocement avec votre enfant a bien d’autres vertus.

Cette confiance qu’il aura en vous, cette frustration évitée car vous aurez compris ce qu’il voulait vous dire, cette estime de lui, cette joie de savoir qu'il est compris et vice versa !  Ils ont des choses à nous dire, pas seulement des besoins à exprimer !

Ce midi mon petit kiwi m’a signé « écoute » et « oiseau » simplement pour me faire remarquer cet infime gazouillis que je n’aurais pas perçu s’il ne me l’avait pas dit et croyez moi, il était très fier de partager ça avec moi! .

Et les inconvénients ?


Les difficultés d’accès aux cours... Période du vide intersidéral où on a envie de tout abandonner... Retenir les signes...

Est-ce que les enfants qui utilisent la langue des signes ne risquent pas d'utiliser le langage oral plus tardivement ? Quelles influences peut avoir la langue des signes sur le langage ? 


« Si mon enfant peut s’exprimer par signes alors il ne cherchera pas à se faire comprendre avec la parole ». C’est une question qui revient souvent et qui mérite d’être éclaircie.

La réponse est clairement non! Un chercheur américain a même prouvé le contraire en faisant passer un test de vocabulaire à des enfants signeurs et non signeurs. Le résultat est sans appel.

Au même âge les enfants signeurs ont plus de vocabulaire que les enfants non signeurs! (Daniels, M. - October, 1994. The effects of sign language on hearing children’s language development. Communication Education, 43, 291-298.).

Mais alors pourquoi donc ce résultat?

1- Votre enfant baigne dans un environnement de paroles. Les signes viennent toujours appuyer le langage oral. On fait les 2 en même temps.

2- Le langage s’apprend par mimétisme et association. Votre enfant devra associer un concept avec le mot qui lui correspond. Il tâtonnera et quand vous validerez, il associera le mot à la situation.

3- Quand vous signez vous apportez donc un indice supplémentaire à votre enfant dans ce processus d’association.

4- Ça va même plus loin. Pour déterminer quelque chose il faut le conceptualiser. J’explique: vous avez tous lu à vos enfant des histoires avec des animaux dedans. Dans aucun des livres le lapin n’est dessiné de la même manière. Dans certains dessins, l’animal est vraiment différent mais bébé arrive au bout d’un moment à le nommer également. Il a conceptualisé et c’est une étape clé dans l’acquisition de la parole. 

C’est une étape que les bébés signeurs réalisent beaucoup plus tôt lorsqu’ils associent un signe avec un concept. Lorsqu’ils sont prêt physiologiquement ils n’ont plus qu’à associer le mot parlé au concept qu’ils maîtrisent déjà ! C’est donc beaucoup plus facile pour eux. 

La langue des signes n'est pas utilisée partout, et les professionnels de la petite enfance ne la pratiquent pas tous (nounous, éducateurs, enseignants...). Est-ce que cela peut être gênant pour l'enfant ?


Quand j’ai eu l’envie de commencer l’apprentissage de la langue des signes avec mon enfant c’est une question que je me suis longuement posée. C’est un apprentissage qui me paraissait tellement évident et passionnant que je souhaitais que tout le monde me suive dans mon enthousiasme... Et surtout je pensais que c’était indispensable pour que mon p’tit Kiwi apprenne RAPIDEMENT à signer! 

Alors je ne vais pas vous dire le contraire, il est indéniable que plus votre enfant sera en contact avec des signes du vocabulaire quotidien et plus il pourra s’en imprégner. Je pense cependant que ce n’est pas une condition impérative pour débuter cet apprentissage.

Nous en sommes la preuve ! Ici seul mon Bibou m’a suivi dans cette démarche (plus avec son esprit qu’avec ses mains au début). Encore aujourd’hui, Bibou utilise les signes qu’il connaît et quand il en a envie... Au début, ça m’énervait et puis j’ai compris que le but n’était pas d’obliger mon mari à entrer dans cet échange de force ou par obligation ! Il utilise certains signes et pas de façon automatique... Sauf pour le signe du bain, ça c’est le sien!

Tout ça pour  dire qu'il ne faut pas hésiter à se lancer même si on a ce genre de croyances! Et surtout ne pas perdre son temps et son énergie à vouloir convaincre son entourage! Semez des petites graines et laissez le temps à vos proches de cheminer tranquillement! .

Je pense la même chose pour les nounous, crèches, etc... Ma nounou n’était pas convaincue, je ne l’ai donc pas embêtée avec ça... Elle me demandait cependant parfois ce que voulais dire tel ou tel geste qu'elle voyait récurrent chez mon fils afin de mieux le comprendre.... 


Puis elle m’a demandé que je lui montre les couleurs en langue des signes, car en voyant mon fils les maîtriser rapidement, elle a voulu utiliser la langue des signes pour les apprendre à sa petite fille. J’ai trouvé ça super ! Aujourd’hui elle est convaincue et toujours très admirative du vocabulaire de mon fils (elle qui au départ avait peur que cela retarde le langage...).


Encore merci à Caroline d'avoir accepté de témoigner pour le blog et d'apporter des outils et un témoignage à tous ceux qui passeront par ici.

Post a Comment

Retrouvez-moi sur Instagram !

© Lady Dine. Design by FCD.