Plagiocéphalie, Brachycéphalie : Au secours, mon bébé a la tête plate !

Sunday, November 11, 2018

La plagiocéphalie et la brachycéphalie, ces vilains mots angoissants.


Quand je suis devenue maman, je n'avais jamais entendu parler de ces deux mots et c'est malheureusement arrivé uniquement lorsque mon ostéopathe a rencontré ma fille à 1 semaine et demie de vie. J'allais le consulter pour des coliques, et en manipulant mon bébé, il me dit : "Tiens, ta fille a la tête légèrement plate !"

Je me suis d'abord sentie à moitié vexée ! Comment ça ? Mon bébé si parfait a la tête plate ? N'importe quoi ! Puis en observant de plus près, et en faisant quelques recherches... Je devais me rendre à l'évidence... Ma fille avait effectivement une plagiocéphalie dite "légère" par les professionnels.  

J'ai d'abord choisi de consulter plusieurs professionnels pour me confirmer que l'ostéopathe avait raison. Auxiliaire de puériculture, sage-femme et pédiatre étaient malheureusement tous d'accords sur ce point.

Tout au long de ce parcours à essayer de trouver des solutions pour que ma fille retrouve une tête plus ronde, j'ai rencontré quelques professionnels, regardé pas mal de reportages, et je n'ai pas entendu une seule fois des discours complètement identiques. La plagiocéphalie et la brachycéphalie sont facilement reconnaissables mais les conséquences sont encore méconnues.

Je vais essayer de vous faire un résumé des leçons que j'ai pues tirer de cette expérience, ainsi de ce que j'ai appris sur la plagiocéphalie. J'espère que cet article aidera les parents ayant besoin d'y voir plus clair à ce sujet, mais n'oubliez pas d'aller demander conseil à votre médecin ou votre pédiatre. 

Que sont la plagiocéphalie et la brachycéphalie ?


Je lis encore des commentaires sur certains forums qui disent que ces deux mots désignent la même chose, mais c'est faux ! Tout d'abord, voici à quoi peuvent ressembler la plagiocéphalie et la brachycéphalie. 

cette illustration provient de ce site

Il y a plusieurs types de plagiocéphalie, mais je vous parlerai dans cet article de celle appelée "positionnelle" qui est bénigne ! Il est indispensable de consulter pour être sûr que les os de votre bébé ne se sont pas soudés trop rapidement, ce qui entraîne alors des problèmes plus sévères. Je ne m'étendrai pas sur ce sujet ici puisque Aria n'a pas eu ce problème.

La plagiocéphalie et la brachycéphalie sont deux différentes formes d'aplatissement du crâne qui apparaissent au cours des premières semaines de vie. Elles ne sont absolument pas rares puisqu'on estime qu'environ 50% des bébés sont touchés lors des 12 premières semaines de vie. 

Quels sont leurs causes ?


Comme vous le savez probablement, au moment de la naissance, le crâne du bébé est composé de plusieurs os qui pourront bouger et se chevaucher pour faciliter le passage de la tête dans le canal vaginal. C'est pourquoi un nouveau-né a généralement la tête légèrement allongée, dite "en pain de sucre". Au cours des mois qui suivent la naissance, le crâne va s'ossifier complètement pour ne former finalement qu'un seul os (généralement autour de 6 mois).

Les professionnels sont plutôt d'accord pour dire que la tête plate est due à la position de couchage répétée sur le dos comme le veulent les recommandations nationales. Certains objets du quotidien comme les transats ou les coques de poussette peuvent eux aussi entraîner une plagiocéphalie (c'est aussi pour cela que les médecins recommandent d'éviter de trop longs voyages avec un cosy). 

Parfois, la tête plate est également une conséquence de la position de bébé in utero. C'était le cas d'Aria qui est restée très longtemps dans une position particulière dans mon ventre avec un côté de sa tête appuyé sur mon bassin. Après sa naissance, elle a gardé cette habitude de tourner la tête toujours du même côté, ce qui a entraîné une déformation de son crâne du côté gauche. 

Pour terminer, la naissance d'un enfant est traumatisante pour le corps d'une femme mais aussi pour celui d'un bébé. Le passage dans le bassin peut parfois entraîner quelques complications comme un torticolis qui peut faciliter l'aplatissement du crâne du bébé. C'est aussi pour cela qu'il est fortement recommandé de consulter un ostéopathe lors des trois premières semaines de vie. Celui-ci peut soulager bébé des petites douleurs parasites qui peuvent rester de l'accouchement.

Quelles peuvent être les conséquences ?


Comme je vous l'expliquais plus haut, énormément de bébés sont touchés par la plagio/brachycéphalie lors des semaines qui suivent la naissance. Elles peuvent être très facilement corrigées, il est cependant nécessaire de s'y prendre tôt ! 

Lors de tous mes rendez-vous pour essayer de corriger celle d'Aria, j'ai rencontré un professionnel qui m'a dit de ne pas me faire de souci, que ce n'était rien de grave... Bref, qui tenait un discours un peu trop rassurant. Et pourtant, en me confrontant à d'autres témoignages, d'autres médecins, ou en pensant à des enfants que j'ai pu rencontrer pendant mon parcours professionnel, je me suis vite rendue compte que la plagiocéphalie n'était pas à prendre à la légère. 

Elle peut entraîner des problèmes de développement de la mâchoire, des troubles ophtalmiques et respiratoires, ou encore avoir des conséquences sur le dos (scolioses par exemple). Autant vous dire que ça ne me donnait aucunement envie de laisser cette vilaine plagio traîner. 

Concernant les conséquences neurologiques, elles ne sont pas encore vraiment prouvées. Mais les professionnels soupçonnent la plagiocéphalie et la brachycéphalie d'avoir des conséquences à ce niveau. Leur raisonnement est que si la boîte crânienne s'ossifie d'une mauvaise façon, elle peut alors créer des pressions sur des zones du cerveau qui va continuer à se développer de son côté sans s'adapter à la forme du crâne. Ces pressions pourraient être à l'origine de troubles neurologiques pouvant entraîner des troubles des apprentissages, moteurs, et j'en passe. 

Quelques conseils pour éviter la plagiocéphalie et la brachycéphalie ou aider la tête de votre bébé à reprendre une forme plus ronde


Contrairement à ce que beaucoup ont tendance à dire, NON ÇA NE SE SOIGNE PAS TOUT SEUL. Effectivement, lorsque votre bébé sera plus mobile, cela aidera sa tête à retrouver une forme plus ronde, mais ne résoudra pas totalement le problème. 

Tout d'abord, comme je le disais au début de cet article, il est indispensable de demander un avis médical. Il faut donc consulter pédiatre ou médecin au moindre doute. 

Médecin et pédiatre vous recommanderont généralement de vous rendre chez un ostéopathe qui manipulera le crâne de votre bébé en exerçant de légères pressions à différents endroits du crâne pour aider les os à se remettre en place doucement. Ils vous orienteront aussi vers un kinésithérapeute qui vous montrera quelques petits exercices à faire avec votre bébé. Je n'en ai pas consulté, mais je sais que les chiropracteurs manipulent aussi les bébés ayant la tête plate.

Il faut également avoir de bonnes habitudes à la maison. Pour éviter la plagiocéphalie, mettez votre bébé un maximum sur son tapis d'éveil dès la naissance, en changeant régulièrement les peluches et les jouets de position par rapport à sa tête, de manière à ce qu'il la tourne le plus souvent possible. Si votre bébé a la tête plate, n'hésitez pas à poser les jouets du côté que votre bébé a tendance à ne pas assez solliciter. Les premiers temps, votre bébé risque de râler très rapidement lorsqu'il sera sur son tapis d'éveil mais c'est normal... Ce sont des tous petits êtres en train d'apprendre et découvrir. Lorsqu'ils sont en éveil, ils enregistrent une quantité d'informations énorme et c'est très fatigant pour eux ! Ne vous découragez pas à le laisser sur son tapis parce qu'il n'y reste que 5 minutes. Il y restera de plus en plus longtemps, au fur et à mesure des semaines et des mois. Ensuite, privilégiez un tapis d'éveil qui ne soit pas trop épais puisqu'il est important que bébé puisse sentir le sol au travers du tapis. Si son tapis est trop épais et mou, alors il bougera son corps moins facilement.

Pensez aussi à mettre bébé sur le ventre au moment de chaque change (et en plus de prévenir les risques de tête plate, cela permet aussi à votre bambin de muscler son petit dos lors des premières semaines de vie). 

Il est également conseiller de privilégier le portage un maximum, puisque lorsqu'un bébé est porté, aucune pression sur son crâne n'est exercé. Si vous nourrissez votre bébé au biberon, pensez à changer de bras à chaque repas. 

Il faut éviter de laisser votre bébé trop longtemps dans un transat, un cosy ou encore un cocoonababy (ces matelas à mémoire de forme qui ont sans doute plein d'avantages mais qui sont malheureusement mauvais pour la tête de bébé...).

Vous trouverez dans le commerce des coussins anti tête plate à tous les prix. Les professionnels se contredisent beaucoup sur le sujet. Certains diront que cela peut aider et d'autres diront que c'est totalement à éviter, car pour qu'une tête s'arrondisse il faut que bébé soit complètement libre de ses mouvements et puisse bouger sa tête librement. À cause de cela, j'ai choisi de ne pas en acheter. Cependant, mon kiné m'a prêté un cale-bébé qui m'a permis de faire changer Aria de position plus régulièrement lorsqu'elle était sur son tapis d'éveil. Cela nous a bien aidées. Et point très positif : nous n'avons eu à faire aucune dépense pour l'avoir à la maison le temps que nous avions besoin. Je vous conseille donc de vous renseigner auprès de votre kinésithérapeute qui pourra peut être vous prêter du matériel spécifique. 

En ce qui concerne Aria, le sujet m'a beaucoup angoissée, et les documentaires que je lisais ou regardais sur le sujet n'avaient pas tendance à me rassurer. Mais les nombreuses séances chez le kiné et chez l'ostéo ont vraiment fait leur effet. J'ai également appliqué les nombreux conseils cités ci-dessus. Aujourd'hui, la tête de ma fille est presque parfaite. 

Et si la tête de mon bébé reste plate ?


Lorsqu'une plagiocéphalie est prise en charge tardivement, ou si elle est très importante, il existe aujourd'hui un casque fait sur mesure que le bébé doit porter 22 heures sur 24. Autant vous dire que cette éventualité me faisait flipper. De plus, ce traitement coûte 800 euros et n'est pas remboursé par la sécurité sociale (à mon avis, certains doivent se faire de l'argent sur le dos de parents désespérés...). De plus, j'ai eu une discussion à ce sujet avec mon pédiatre qui a été très honnête en me disant qu'il n'était pas spécialiste de la plagiocéphalie, mais qu'il était pas forcément pour le port de ce casque qui est très contraignant et qui, en plus de cela, entraîne parfois des nécroses de la peau ou des escarres. Autant éviter d'en arriver là ! D'autant plus que, encore une fois, ce traitement est très controversé. Certains diront que son efficacité est radicale, pendant que d'autres, comme le pédiatre que je consulte, sont contre ! Des études ont également été menées sur ce traitement, et elles seraient plutôt d'accord avec le pédiatre qui s'occupe d'Aria... 

Dans des cas encore plus extrêmes, il arrive que certains bébés se fassent opérer. Ceci dit, cette solution est plus souvent proposée pour les enfants ayant une plagiocéphalie dûe à une soudure avancée des os du crâne, et beaucoup plus rarement en cas de plagiocéphalie positionnelle. 

Encore une fois, je mentionne ces traitements car je sais qu'ils existent mais comme je l'ai déjà expliqué, tous les professionnels ne sont pas d'accord sur le sujet dont les conséquences neurologiques sont encore obscures. Il est donc impératif de vous orienter vers des professionnels si vous avez le moindre doute. 

Post a Comment

Retrouvez-moi sur Instagram !

© Lady Dine. Design by FCD.