Sport, grossesse & post-partum. Mon expérience.

Wednesday, May 15, 2019

Hello tout le monde, comme promis, voici un petit article sur ma pratique sportive pendant ma grossesse et depuis mon accouchement ! Les questions qui sont revenues par messages privés étaient souvent les mêmes, je vais donc essayer d'y répondre au mieux.

Je reçois également des messages de filles me demandant des conseils sur les exercices qu'elles peuvent faire pendant la grossesse, etc. Tournez vous vers un professionnel qui vous examinera, donnera son feu vert. Si vous avez le feu vert de votre médecin, tournez vous vers un coach sportif ! Ce sont eux les mieux placés pour vous orienter dans votre pratique sportive pendant votre grossesse. Ne demandez pas conseil à n'importe qui, c'est le meilleur conseil que je puisse vous donner. Je ne fais que partager mon expérience personnelle !


Quel sport as-tu pratiqué pendant la grossesse ? À quelle fréquence et jusqu'à quel terme ?


Si vous me suivez sur instagram, vous devez savoir que depuis quelques années, le sport fait partie intégrante de ma vie quotidienne. Cela fait bientôt 5 ans que j'y ai pris goût, et mon seul regret est de ne pas avoir rencontré les bonnes personnes plus tôt pour me transmettre cette envie de me dépasser et ce plaisir de bouger.

Lorsque j'ai commencé, je m'étais fixée comme principal objectif d'être le mieux dans mon corps possible pour mon mariage qui avait lieu en 2016. Cet objectif a été atteint puisque je me suis sentie belle et confiante dans ma robe de mariée !

Lorsque je suis tombée enceinte en mai 2017, une chose était sûre, je voulais continuer à bouger le plus longtemps possible pendant ma grossesse. Je ne voulais pas reprendre tout le poids perdu pendant toutes ces années, je ne voulais pas laisser mon corps perdre toutes les capacités qu'il avait réussi à acquérir en 2 ans. Sauf contrindications, je voulais avoir une grossesse sportive.

Jusqu'à 8 SA, j'ai continué à pratiquer le sport complètement normalement (course, BodyAttack, BodyPump, et j'en passe). Puis, je me suis faite remonter les bretelles pendant mon échographie de datation "Quoi ? Vous courez ? Vous sautez ? Mais vous êtes malade ! Il faut lever le pied...". C'est là que je me suis décidée à me tourner vers les coach de la salle dans laquelle j'étais inscrite à ce moment là : Somao Fitness. J'ai donc avoué mon petit secret en leur expliquant que je voulais absolument continuer à faire du sport autant que je le pouvais.

Les coachs ont été absolument adorables et m'ont accompagnée tout au long de ma grossesse de manière à ce que je puisse pratiquer une activité le plus longtemps possible. Ils m'avaient préparé un programme adapté en plateau avec des charges légères. J'avais le droit de me rendre aux cours de BodyPump, CAF, stretching, TRX, mais aussi à tous les cours en piscine. Dès qu'un exercice n'était pas recommandé, les coachs me faisaient signe et me proposaient un exercice alternatif.

Si je prends l'exemple des exercices d'abdominaux, il faut éviter principalement tous les exercices de crunchs qui entraînent une pression importante sur votre ventre, votre périnée et donc sur votre bébé. C'est donc à bannir du début à la fin de la grossesse (voir même après, mais j'y reviendrai). J'ai privilégié principalement les exercices de gainage statique pendant 9 mois.

Je me rendais à la salle 2 à 3 fois par semaine et faisais une à deux heures d'activité à chaque fois. Tout dépendait de mon état de fatigue, de mes contractions (que j'ai eues du début à la fin de ma grossesse !).

Je vous en parlais déjà dans mon article sur ma grossesse, mais j'ai fait ma dernière séance de cuisses/abdos/fessiers 10 jours avant d'accoucher. À la salle, les gens me regardaient comme un ovni, mais j'en riais avec les coachs, et surtout, cela m'aidait à me sentir bien !

Photo prise juste avant ma dernière séance de sport,
10 jours avant mon accouchement.

Pourquoi avoir fait le choix de continuer le sport pendant la grossesse ?

Comme je l'expliquais plus haut, je ne voulais pas perdre toutes les capacités acquises pendant les 2 dernières années, mais au-delà de ça, je m'étais renseignée sur les bienfaits du sport pendant la grossesse. Je savais que pratiquer une activité sportive tant que cela était possible me permettrait de préparer mon corps au marathon qu'est l'accouchement, mais aussi que cela m'aiderait à retrouver la forme plus rapidement après la grossesse.

Bien évidemment, si les médecins m'avaient demandé d'arrêter le sport pour ne pas mettre en péril ma grossesse, je l'aurais fait sans me poser de questions. Mais je suis la preuve vivante que si  nous n'avons pas une grossesse à risque, alors il est possible de faire du sport jusqu'à terme (ou presque). 

Comment t'es-tu sentie dans ton corps après l'accouchement ?


La première chose que j'ai faite une fois que la péridurale a eu cessé de faire effet, c'est aller me voir dans le miroir. J'étais intriguée, je voulais voir à quoi ressemblait mon corps sans ce bébé qui gigotait en moi encore quelques heures auparavant. Étrangement, je n'ai pas été traumatisée (alors que j'appréhendais énormément). J'ai regardé mon corps dans la glace, je me suis dit que pour une femme qui venait d'accoucher, je m'en sortais bien... 

Photo prise juste après mon accouchement.

J'éprouvais surtout beaucoup de reconnaissance pour ce corps qui m'avait permise de rester mobile toute ma grossesse et de mettre au monde ma magnifique petite Aria.

L'étape plus difficile a été une fois rentrée à la maison. J'ai voulu prendre un jean d'avant grossesse pour voir ce que cela donnait. Erreur que je ne ferai pas pour bébé 2 ! Ça m'a fait déprimer quelques heures, puis je suis passée à autre chose. 

Ma sage-femme m'a rassurée en me disant qu'il fallait au moins 9 mois pour que le corps se remette (déjà 6 mois minimum pour la chute complète des hormones). J'ai alors accepté qu'il allait falloir du temps pour que mon ventre, mes cuisses, mes bras retrouvent une belle tonicité.

Ce qui m'a le plus marquée était mon ventre totalement flasque et de ne plus avoir aucune force dans les abdominaux, au point d'avoir du mal de me lever avec un bébé d'à peine 3kg dans les bras. 

Pendant combien de temps as-tu cessé toute activité sportive après l'accouchement ? 


J'ai arrêté de faire du sport juste après mon accouchement jusqu'à 6 semaines post-partum. J'ai eu le droit de reprendre une activité douce après ma visite post-natale (marche de plus de 30 minutes, un peu de piscine). 

J'ai ensuite fait 10 semaines de rééducation du périnée avant de pouvoir reprendre le sport petit à petit. J'ai d'abord repris avec des petits runs (5km) avant de retourner à la salle pour pratiquer des sports plus intenses. 

Cependant j'ai allaité jusqu'à 8 mois post-partum. Mes muscles sont donc restés lâches tout ce temps (jusqu'à la chute d'hormones). C'est après le retour de couche que j'ai pu reprendre des activités plus intenses sans trop de difficultés. 

En septembre dernier, j'ai demandé à complémenter ma rééducation du périnée manuelle par une rééducation avec sonde car je sentais toujours certaines faiblesses à certains moments (j'ai eu quelques fuites pour parler crument !). Mais après un bilan récent chez l'urologue, le médecin m'a confirmé que j'avais retrouvé une très bonne tonicité : "C'est comme si vous n'aviez jamais accouché !"... Des mots qui font très plaisir à entendre quand on rééduque depuis des mois ! Mais je sais aussi que pour garder mon périnée dans cet état, je devrai faire des exercices de rééducation au moins une fois par semaine en complément de mon activité sportive...

J'ai également changé quelques habitudes dans ma pratique pour préserver mon périnée. J'évite au maximum les exercices de crunchs par exemple. Après en avoir discuté avec kinés, sages-femmes, ostéos, médecins... Ces exercices sont vraiment à éviter car ils entraînent une pression importante sur le périnée (même en dehors de la grossesse). Il y a bien d'autres exercices pour faire travailler les abdos en profondeur !

Combien as-tu pris de kilos pendant ta grossesse ? As-tu tout perdu ? 


J'ai récupéré une balance au moment où j'ai appris ma grossesse, mais j'avais arrêté de me prendre la tête avec la balance puisque j'avais pris de la masse musculaire, et surtout, je me sentais bien dans mon corps. 

J'ai commencé ma grossesse à 67,1 kg. J'ai d'abord perdu plusieurs kilos avec les nausées de début de grossesse, puis j'ai ensuite pris du poids de façon constante. J'ai pris 13 kg entre mon poids de début et de fin de grossesse. 

Au retour de la maternité, je pesais 75 kg. J'ai ensuite perdu 3kg rapidement avant que mon poids ne se stabilise autour de 72kg à 6 semaines post partum. J'ai ensuite repris le sport. Je pèse aujourd'hui 68kg. J'étais autour de 65kg après Noël, mais je faisais beaucoup moins de sport qu'aujourd'hui. J'ai pris du poids depuis janvier mais mon corps s'est nettement tonifié. Face à ce constat, je commence à beaucoup moins me peser et me prendre la tête avec ce que dit la balance. En bref, je reprends mes bonnes habitudes d'avant grossesse. 

Photo prise en mai 2019. À 14 mois post-partum.


Attention, je le répète...


Je partage ici mon expérience. Elle ne reflète en aucun cas la réalité de tout le monde ! Si vous avez besoin de conseils, si vous avez des questions, ou si vous voulez reprendre le sport après votre grossesse : tournez-vous vers un médecin ! Ne reprenez aucune activité sans le feu vert d'un professionnel qui vous aura examinée(s) ! 




Retrouvez-moi sur Instagram !

© Lady Dine. Design by FCD.